lundi 20 mars 2017

Masques africains au brou de noix à l'Art Créatif de Duras

Maxime
Cette semaine, à Duras, nous finissons nos masques au brou de noix. 
Maélie
Pour débuter cet atelier, j'ai proposé de regarder des photos et dessins de masques africains.
Nous avons observé que très souvent ces masques sont symétriques.
les modèles de masques

ASTUCE:
Forts de ce constat, nous avons plié notre feuille de brouillon verticalement, et tracé un demi visage sur un côté de feuille (pliure vers le milieu). 
Ainsi par transparence, nous avons pu tracer symétriquement l'autre moitié de visage.

Stéphane
Au dos de cette esquisse, nous avons frotté du pastel gras blanc. De cette façon, nous avons pu transférer le dessin sur la feuille de dessin définitive.
Masques en cours
de création
Il ne nous restait plus qu'à appliquer le brou de noix, plus ou moins dilué sur papier tantôt sec tantôt mouillé. 
Par endroits, nous avons scarifié le papier avec des cure-dents pour emprisonner les pigments dans le papier. Des enlevés sont possibles avec un coton-tige humide.

Caro
Il est envisageables de combiner le brou de noix aux encres colorées et encre de Chine. 

Les contours au pastels gras se révèlent puisqu'ils sont hydrophobes et repoussent l'eau. 

Pour terminer, nous avons découpé nos jolis masques. Nous les avons collé en porte-à-faux (avec une petite épaisseur cartonnée) sur une feuille de couleur.
La Battle
 
M!ck


Afin de valoriser cette belle réalisation, nous avons tracé des graphismes au pastel sec (blanc et une autre couleur).

Lilou
Les jolis masques finis
des élèves
de l'Office Culturel
de Duras
Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, les enfants se sont lancés dans une création collective spontanée: une fresque éphémère sur le tableau blanc de notre salle de cours !
Quelle créativité !!!




Création collective
au tableau !





Fresque éphémère