mercredi 30 janvier 2013

A la Claude Monet !

Clovis travaille aux pastels gras
 le pont japonais du jardin d'eau de Monet
Opération transfert du dessin
sur la toile Figueras
 Aujourd'hui, nous avons commencé un nouvel ouvrage façon Claude Monet (consultez ce site pour faire ou parfaire vos connaissances avec ce peintre : http://www.impressionniste.net/monet.htm ).

Etape 1: après avoir observé une des nombreuses peintures de Nymphéas de Monet avec le pont japonais,les enfants , comme à chaque fois, réalisent un brouillon. 
Un pont arrondi doit courir d'un côté à l'autre de la feuille en format portrait.

Des nénuphars au premier plan seront dessinés plus gros que ceux du lointain, les élipses doivent être écrasées comme des galettes !

Sur les côtés, des branches de saules pleureurs et des roseaux habillent la composition.

Au dos du brouillon ( ici feuille rose), les enfants garnissent la surface avec du pastel gras vert.

Etape 2: On scotche le brouillon, face pastel gras sur la feuille Figueiras, et à l'aide d'un stylo,
 l'enfant reprend trait par trait tout le dessin, en appuyant assez fort. 
Ainsi, le motif se retrouve transféré sur la feuille définitive: ma-gi-que !

Etape 3: on retire la feuille brouillon et on peut commencer à colorer aux pastels gras, pont, nénuphars, et végétation luxuriante.

Suite, la semaine prochaine...
Le pont japonais
sur le bassin aux nymphéas
à Giverny
1899 
Princeton University Art Museum
New-Jersey


Tout le monde s'active  à son brouillon

Ouf, c'est long de
tout repasser !

Audrey reprend trait par trait
au stylo bille sa trame de dessin
Audrey, Sarah et Anaëlle s'appliquent

Zélia veille à n'oublier aucun trait !

De temps en temps on vérifie
 que le transfert fonctionne correctement !




Nos pastels gras bien rangés couleurs par couleurs